[insérer ici une quelconque onomatopée]

13 juin 2007

Brèves musicales

Les White Stripes à moitié géniaux La place du concert de lundi soir était chère, mais on en a eu pour notre argent. Zénith plein à craquer, avec tout plein de peoples, l'omniprésent Didier Wampas est devant moi dans la file d'attente. Tout évoque le "retour aux sources". La simplicité de la mise en scène tranche avec la sophistication des années précédentes: Jack et Meg sont habillés d'un t-shirt et un pantalon rouge unis, comme à leurs débuts, il n'y a aucun décor hormis une toile rouge au fond de la scène. Ils entrent tout... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 01:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2007

Eurovision, le retour ?

Si on m'avait dit qu'un jour j'écrirais une note enthousiaste sur l'Eurovision... Mais le fait est là: trois des groupes de la préselection française nous offrent des chansons géniales, afin de s'adapter au résultat surprenant de l'année dernière (pour mémoire, les gagnants semblaient tout droit sortis d'un dessin animé du dimanche matin). Pauvre Michel Drucker, il va être traumatisé une seconde fois... Et si cette année on gagnait ? Les Wampas, Faut voter pour nous: Les Fatals Picards, L'amour à la française: Les... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 16:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 janvier 2007

Be happy !

             Je suis tombé amoureux de I'm from Barcelona. Comme son nom ne l'indique pas, ce groupe est une chorale pop-rock de 29 suédois complètement à l'ouest, qui semblent avoir fait de la joie de vivre un impératif indépassable. Je suis donc parti en quête de quelques vidéos afin de vous remonter le moral en cet hiver pré-electoral. Ca ne fait pas chaud au coeur de voir tous ces freaks sourire béatement ? Tout d'abord, le clip de "We're from Barcelona": ... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 18:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
31 décembre 2006

Punkettes (rediff)

Partout où je vais, j'entends parler de Plastiscine. Et tout le temps, c'est le même commentaire: «Elles sont jolies, mais la musique c'est pas terrible». Et à chaque fois, mes nerfs se nouent. Car si je ne peux nier que c'est une photo qui a d'abord attiré mon attention sur ce groupe, c'est leur musique qui a fait de moi un fan. Il est vrai que leur style est assez déroutant. Alors que tous leurs camarades sont dans un trip rockabilly/rock garage des années 50/60, Plastiscine va chercher ses influences dans une tradition... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 décembre 2006

Just Another Untitled Update (rediff)

Il est plus facile de parler en mal qu'en bien. Je n'ai jamais de difficulté à expliquer ce que m'inspire une oeuvre faible, médiocre, ou simplement imparfaite. Mais comment parler des Ronettes ? Comment parler de Cat Power ? Comment parler... de Jacques Brel ? Après avoir écouté une seule de ses chansons on se dit que tous ces groupes de rock sont bien futiles et prétentieux. Mais dire ça c'est déjà en dire trop. Je me tais. Je lui laisse la parole. Ces gens là (1966) D'abord il y a l'aîné Lui qui est... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2006

After hours (The Velvet Underground)

If you close the door The night could last forever Leave the sunshine out And say hello to never All the people are dancing And they're having such fun I wish it could happen to me But if you close the door I'd never have to see the day again If you close the door The night could last forever Leave the wine-glass out And drink a toast to never Oh, someday I know Someone will look into my eyes And say hello You're my very special one But if you close the door I'd never have to see the day again ... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 04:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2006

What Goes On

Croyez le ou pas, mais je n'avais encore jamais écouté l'album The Velvet Underground, du groupe éponyme (ou l'inverse). Autant dire que ce fut un choc. Bien sûr les deux premiers albums, The Velvet Underground and Nico et White Light/White Heat, ont leur part de petites merveilles, mais il faut quand même avoir l'estomac bien accroché pour les écouter en entier, sans se dire "tiens, je zapperais bien ce morceau". Quant à Loaded, une fois passé les deux "tubes" qui ouvrent l'album, il est quasi anecdotique. Rien de tout ça... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 21:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 août 2006

What do you do when the music stops ?

I don't want to fall in love I don't want to see the stars up above in the sky I just wanna catch your eye I don't want to be wined and dined I just want to bump and grind with you here tonight Because you move so right And we Dance (Dance) And we move a little closer Dance (Dance) Oh yeah with that triple motion Dance (Dance) And we move a little closer Touch a little tighter Eyes a little brighter Because it's not love But it's still a feeling No it's not love But my body's reeling To move... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2006

Et vous, vous avez passé de bonnes vacances ?

Pour moi, ça a commencé avec La route du rock. Vendredi, Why ?, sympathique mais sans plus, précède Islands, que j'attendais de voir impatiemment vu tout le bien que j'en ai entendu. Et, ben, en fait, c'est de la daube. De la musique de cow-boys, et pas du Hank Williams ou du Johnny Cash ou du Gram Parsons hein, plutôt de la polka qui sent bon le redneck. Juste après, Calexico continue dans un genre proche, mais avec un tout autre savoir-faire: ces gens ont un amour infini pour la musique, et ils parviennent à nous le faire... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 05:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 septembre 2005

Rednecks

(Gomm au festival du Chien à plumes en maillot de bain) Tout d'abord, je vous prierai de ne pas vous moquer du nom de ce festival, il l'a pas choisi lui c'est pas de sa faute, et puis vous diriez quoi vous si vous vous appeliez, par exemple, Alexandre Legrand ? (car j'ai vraiment rencontré un Alexandre Legrand recemment). Bref, reprenons notre sérieux, je ne vais quand même pas refaire une de ces notes où je digresse durant des lignes et des lignes sans que personne ne sache jamais où je veux en venir, surtout pas moi. Le... [Lire la suite]
Posté par Tristram Shandy à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]